image

Bank of America prévoit une hausse vertigineuse pour le pétrole cet hiver Par Investing.com

© Reuters.

Investing.com – Le marché du est dans une situation hors du commun. La demande est en baisse suite au ralentissement économique en Chine et aux Etats-Unis. Pourtant, le prix du baril ne cesse d’augmenter depuis le passage de l’ouragan Ida, qui a arrêté la production américaine dans toute la région du golfe du Mexique.

Les analystes voient une reprise de la demande dans les mois qui viennent

D’après les analystes de Bank of America (NYSE:), le rallye des contrats à terme sur le pétrole brut s’est calmé depuis juin, mais pourrait reprendre et même atteindre 100 dollars en fonction de l’évolution de la température cet hiver.

Les contrats à terme sur le pétrole brut à un mois ont atteint 75 dollars le baril en juin, mais depuis lors, ils ont chuté jusqu’aux alentours de 60 dollars, et plus récemment, ils se négocient autour de 70 dollars le baril.

Selon les analystes de Bank of America, l’augmentation de la production de l’Arabie saoudite et d’autres membres de l’OPEP+ a compensé l’amélioration de la demande. “Nonobstant la guerre occasionnelle des prix du pétrole, l’OPEP+ agit à nouveau pour stabiliser les prix du pétrole comme elle l’a fait historiquement”.

Le pétrole devient une alternative bon marché

Mais avec la hausse des prix du et d’autres énergies, la demande hivernale pourrait inciter à se tourner vers le pétrole, ce qui ferait grimper le brut. En Asie, on estime à 1,5 million de barils par jour la capacité inutilisée de production d’électricité à base de fioul, et l’Europe en compte près de 300 000. Selon les analystes, les États-Unis disposent également d’une “bonne dose” de capacité de conversion.

Outre les centrales électriques, des changements pourraient être possibles dans les activités industrielles, et le temps froid pourrait entraîner une augmentation de la demande de propane, de mazout de chauffage et de kérosène, en particulier au Japon et aux États-Unis.

Le marché serait demandeur selon Goldman Sachs

Par ailleurs, les stratèges en matière de produits de base de Goldman Sachs (NYSE:) estiment que le pétrole pourrait “remonter de manière significative”, en particulier si un accord sur la capacité nucléaire de l’Iran échoue.

Les analystes de Goldman Sachs affirment que le marché est déficitaire, soulignant l’augmentation décevante de l’offre du côté de l’OPEP+, la production des pays non-OPEP ralentie par la maintenance et les retards de projets, et l’impact de l’ouragan Ida sur la production américaine. Le seul excédent de stock restant par rapport aux niveaux d’avant l’OPEP étant en Chine. La banque a réitéré un objectif de prix de 80 dollars pour le quatrième trimestre, avec des risques de hausse pour le premier semestre 2022.

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.