image

Données Omicron, expansion des fabricants de puces, spéculation sur la Chine

© Reuters

Par Geoffrey Smith

Investing.com — Les marchés marquent le pas avant une série de réunions des banques centrales qui se tiendront plus tard dans la semaine. Ils sont en légère hausse alors que les nouvelles provenant du secteur de la santé continuent de suggérer que la nouvelle souche dominante de Covid-19 n’est pas aussi mauvaise que la précédente. En Europe, les prix de l’énergie atteignent de nouveau des sommets alors que la Russie ne montre aucun signe de retrait de ses chars de la frontière ukrainienne – ou d’ouverture des robinets de gaz sur son nouveau gazoduc vers l’Allemagne. Et la crise monétaire de la Turquie continue d’échapper à tout contrôle. Voici ce que vous devez savoir sur les marchés financiers ce lundi 13 décembre.

1. Les données Omicron continuent d’affluer

Les données sanitaires provenant du monde entier continuent de suggérer que la variante Omicron de Covid-19 est moins dangereuse que la variante Delta, même si elle est plus transmissible.

Les données de l’Institut national des maladies transmissibles d’Afrique du Sud indiquent qu’Omicron est deux fois moins susceptible de provoquer des maladies graves, et que même les personnes admises à l’hôpital y passent moins de temps que les victimes des vagues précédentes. Seuls 3 % des patients atteints d’Omicron sont décédés jusqu’à présent en Afrique du Sud, contre des taux de mortalité de 20 % lors des vagues précédentes.

Ailleurs, en Allemagne, le taux d’infection moyen sur sept jours a chuté de plus de 15 % par rapport au pic atteint à la fin du mois dernier. Cependant, l’Europe semble prête à subir des mesures plus restrictives à court terme. Le Royaume-Uni, dont le gouvernement ne regrettera pas d’être distrait par un scandale lié au comportement de ses propres membres lors des précédentes fermetures, a prévenu qu’il pourrait encore devoir fermer des écoles pour stopper la propagation du virus, qui se concentre actuellement chez les écoliers et leurs parents.

2. Le minerai de fer bondit sur les paris sur la relance chinoise ; les actions chinoises suivent

Les marchés chinois ont bondi suite à de nouvelles spéculations sur les mesures de relance économique annoncées par le gouvernement afin de stopper la détérioration de la situation du secteur immobilier.

{Les contrats à terme sur le minerai de fer ont bondi de 7 %, le marché se préparant à un assouplissement des conditions financières relatives aux prêts accordés au secteur de la construction et à la limitation de la production liée à la pollution. Cette hausse a également stimulé les actions des mineurs de minerai de fer à Sydney et à Londres, comme BHP Group (NYSE:), Anglo American (LON:) et Rio Tinto (NYSE:) (qui a sous-performé après avoir été frappé de 2,3 milliards de dollars sur un projet de en Mongolie).

Les indices boursiers de référence de la Chine continentale ont augmenté de 0,4 % à 1,0 %, bien que l’indice Hong Kong ait continué à travailler sous le poids des valeurs immobilières en difficulté.

3. Les actions américaines devraient ouvrir à la hausse ; les fabricants de puces en ligne de mire

Les actions américaines devraient ouvrir en hausse, dans un climat d’optimisme prudent, avant une semaine chargée en réunions de banques centrales, dominée par la conférence de presse de la Réserve fédérale mercredi.

Vers 13h20, les étaient en hausse de 98 points, soit 0,3%, tandis que les étaient également en hausse de 0,3% et les de 0,4%.

Le sentiment du marché a également été soutenu par des informations selon lesquelles le président Joe Biden rencontrera le sénateur Joe Manchin plus tard dans la journée de lundi afin d’essayer de briser sa résistance à certains éléments du projet de loi de dépenses “Build Back Better”.

Parmi les valeurs susceptibles de faire l’objet d’une attention particulière, citons Lucid (NASDAQ:), après que le fabricant de véhicules électriques a fixé le prix de son offre de dette à un niveau plus serré que prévu. Le fabricant de puces Taiwan Semiconductor (NYSE:) et Intel (NASDAQ:) pourraient également faire l’objet d’une certaine attention en raison d’informations faisant état d’importantes extensions de capacité en Allemagne et en Malaisie, respectivement.

4. Les prix européens de l’électricité et du gaz augmentent à nouveau alors que l’impasse se poursuit en Russie

Les prix sur le marché de gros de l’énergie en Europe sont restés obstinément proches de leurs niveaux record alors que l’impasse militaire à la frontière ukrainienne avec la Russie a de nouveau maintenu en suspens la perspective de flux supplémentaires de gaz russe.

Les contrats à terme de référence sur le Intercontinental Exchange ont grimpé jusqu’à 10 % avant de réduire leurs gains pour s’établir à 5,7 % en fin de matinée en Europe. Les niveaux de stockage restent à leur plus bas niveau depuis plus de cinq ans, en raison d’une injection insuffisante de gaz pendant l’été.

La hausse des prix du gaz incite un plus grand nombre de générateurs à brûler du charbon à la place, ce qui fait grimper le prix des , qui a encore augmenté de 1,9 % pour dépasser 85 euros la tonne (96 $/t).

5. La lire s’effondre à nouveau alors que le gouvernement persiste dans sa politique de taux bas

La bataille de la Turquie sur le marché des changes continue de s’envenimer, la banque centrale intervenant pour amortir la chute de la lire pour le quatrième jour sur les cinq derniers.

Le est monté jusqu’à 14,619 lires plus tôt, avant de se replier pour s’établir à 14,139 lires à 13h30. Cela représente une hausse de 1,9 % sur la journée et une hausse stupéfiante de 42 % au cours du mois dernier.

Le nouveau ministre des finances de la Turquie a réitéré le refus du gouvernement de tolérer une hausse des taux d’intérêt, malgré une inflation galopante. Le président Recep Tayyip Erdogan, qui a constamment défié la logique économique orthodoxe pour imputer l’inflation à la politique monétaire restrictive de la précédente direction de la banque centrale, a déclaré la semaine dernière que les taux d’intérêt seraient maintenus à un bas niveau au moins jusqu’à ce que les prochaines élections soient passées.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.