image

Des fissures dues à une corrosion mises en évidence à Civaux Par Reuters

© Reuters. Les premières expertises pour déterminer le problème détecté sur des tuyauteries de la centrale nucléaire de Civaux (Vienne) ont mis en évidence la présence de fissures liées à un phénomène de corrosion, selon une note d’information de l’Autor

PARIS (Reuters) – Les premières expertises pour déterminer le problème détecté sur des tuyauteries de la centrale nucléaire de Civaux (Vienne) ont mis en évidence la présence de fissures liées à un phénomène de corrosion, selon une note d’information de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) publiée jeudi.

Cette précision intervient alors qu’EDF (PA:) a fait état mercredi de “défauts” à proximité de circuits de refroidissement de la centrale de Civaux, ce qui va le contraindre à prolonger l’arrêt du site pour réaliser des travaux et à interrompre la production de la centrale de Chooz (Ardennes), équipée de deux réacteurs de même puissance.

L’ASN précise avoir été informée par EDF de la détection d’anomalies à Civaux le 21 octobre, le groupe ayant par la suite découpé les parties de tuyauteries concernées pour des expertises métallurgiques en laboratoire.

Le gendarme du nucléaire précise que “les premières expertises métallurgiques réalisées sur les parties déposées des tuyauteries du réacteur 1 de la centrale de Civaux (ont) mis en évidence la présence de fissuration résultant d’un phénomène de corrosion sous contrainte”, ce dernier étant généralement dû à l’action conjuguée d’une contrainte mécanique et d’un milieu agressif vis-à-vis du matériau.

“EDF poursuit ses investigations afin de caractériser les facteurs à l’origine de ce phénomène et d’identifier les zones possiblement concernées”, ajoute l’ASN, qui juge en outre “appropriée” la décision du groupe d’arrêter la centrale de Chooz.

L’autorité indique également qu’elle “suit avec attention les investigations menées par EDF” et les conclusions qui en seront tirées, précisant qu’elle autorise les interventions sur les équipements concernés et qu’elle se prononcera sur leur remise en service.

Le défaut détecté à Civaux est situé à proximité de soudures du circuit d’injection de sécurité, un système de sauvegarde qui permet d’assurer le refroidissement des réacteurs en cas d’accident.

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a souligné que ce défaut, en cas d’évolution, aurait pu “conduire à une fuite ou à une rupture”.

L’établissement public, sur lequel l’ASN s’appuie pour prendre ses décisions, a également indiqué que “des actions de contrôle pourraient s’avérer nécessaires sur les autres réacteurs en exploitation” du parc d’EDF.

A la suite de ses annonces de mercredi, qui l’ont contraint à réviser à la baisse ses prévisions de résultats pour 2021, EDF voit le cours de son action chuter de près de 12% à la Bourse de Paris en milieu de journée.

(Reportage Benjamin Mallet ; édité par Bertrand Boucey)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.