image

Macron et Scholz affichent leur unité pour rendre l’UE “plus forte” Par Reuters

© Reuters. Emmanuel Macron a accueilli vendredi au palais de l’Elysée le nouveau chancelier allemand, Olaf Scholz, pour une première réunion de travail à l’issue de laquelle les deux dirigeants ont promis d’oeuvrer ensemble à un renforcement de l’Europe. /Photo

PARIS (Reuters) -Emmanuel Macron et Olaf Scholz, à Paris pour sa première visite à l’étranger depuis son accession à la chancellerie allemande, sont convenus vendredi d’oeuvrer au renforcement de l’Union européenne, dans un unisson diplomatique fidèle à l’ère Merkel.

En choisissant Paris pour son premier déplacement, comme ses prédécesseurs, le successeur d’Angela Merkel a voulu souligner la permanence de la coopération franco-allemande.

“Cette visite est un moment très important pour bâtir les bases solides de coopération entre nos deux pays. A la fois pour la relation bilatérale elle-même (…), mais également pour évoquer les sujets européens, les grands sujets internationaux sur lesquels nous souhaitons étroitement nous coordonner”, a déclaré Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse conjointe avec le chancelier.

Outre l’Union européenne et le pacte de relance, les deux dirigeants ont évoqué lors de leur entretien une série de sujets internationaux, parmi lesquelles la crise ukrainienne.

Emmanuel Macron a déclaré que le “format Normandie” (France, Allemagne, Russie, Ukraine) restait approprié pour réduire les tensions entre l’Ukraine et la Russie.

Il a précisé qu’une réunion aurait lieu mercredi prochain avec le président ukrainien, Volodimir Zelenski, en marge du sommet pour le Partenariat oriental à Bruxelles.

Au chapitre communautaire, le président français a évoqué “des convergences de vues solides” avec Olaf Scholz sur les questions sociales, celles de la transition climatique et numérique, sur la réponse commune aux défis migratoires ou encore sur l’investissement.

L’APRÈS-MERKEL

Officiellement nommé mercredi à la tête d’un gouvernement de coalition, l’ancien ministre des Finances allemand a pris la délicate succession d’Angela Merkel, restée 16 ans au pouvoir.

Si Emmanuel Macron et l’ancienne chancelière ont développé une relation amicale au fil des ans, ils ont également été en désaccord sur des questions-clés, comme les importations de gaz en Allemagne en provenance de la Russie et les relations avec d’autres grandes puissances, dont la Chine.

Emmanuel Macron veut relancer la construction de réacteurs nucléaires, présentés comme un pilier de l’indépendance énergétique de la France, alors que l’Allemagne a pour projet de sortir de l’atome.

Lors de la conférence de presse, Olaf Scholz n’a pas clairement répondu sur les divergences entre les deux pays quant à l'”investissement durable” que constituerait le nucléaire aux yeux de Paris.

“Chaque pays poursuit sa propre stratégie pour lutter contre le changement climatique”, a déclaré le chancelier, ajoutant que l’Allemagne miserait sur un développement des énergies renouvelables.

Le président français pourrait saisir l’occasion de la transition en Allemagne pour prendre l’ascendant dans le couple franco-allemand, après quatre années passées à composer avec l’expérience d’Angela Merkel, selon des diplomates.

“Macron est suffisamment sage pour prendre la tête de l’Europe pendant quelques années”, a déclaré à Reuters un diplomate d’un pays de l’UE. “S’il est réélu, il utilisera ce temps à bon escient pour être au premier plan”, a-t-il poursuivi.

Emmanuel Macron, dont le pays présidera l’Union européenne pour six mois à partir du 1er janvier, n’a pas encore précisé s’il briguerait un nouveau mandat lors de l’élection présidentielle d’avril 2022.

(Reportage Michel Rose et Michaela Cabrera, avec Matthieu Protard, rédigé par Laetitia Volga, édité par Sophie Louet)


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.