image

Un rebond se profile en Europe mais les craintes persistent Par Reuters

© Reuters.

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse mardi à l’ouverture au lendemain d’importantes pertes subies face à un regain d’inquiétudes concernant l’impact du variant Omicron sur la croissance mondiale.

D’après les premières indications disponibles, le parisien pourrait gagner 1,2% à l’ouverture, le à Francfort prendrait 1,16% et le à Londres avancerait de 1,19%.

L’indice européen de référence a accusé lundi une perte de 1,4%, tombant au plus bas en deux semaines.

L’augmentation des cas de COVID-19 dans le monde, l’entrée en confinement des Pays-Bas et les doutes sur la stratégie que pourrait adopter d’autres pays pour ralentir la propagation rapide du variant Omicron ont amené les investisseurs à se désengager du marché actions.

Le risque d’un échec au Congrès américain d’un plan d’investissement de 1.750 milliards de dollars voulu par Joe Biden a également pesé sur la tendance, aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe.

“Signe de l’inconstance du sentiment, nous nous attendons à une ouverture positive, alors que l’instabilité des fluctuations devrait se poursuivre pour un autre jour (…) Les inquiétudes autour d’Omicron restent bien réelles”, a déclaré Michael Hewson chez CMC Markets, qui évoque en outre l’absence d’un grand nombre de participants au marché pour les fêtes de fin d’année pour expliquer en partie la volatilité des marchés lundi.

A WALL STREET

La Bourse de New York pourrait reprendre ce mardi entre 0,7% et 1,2%.

Lundi, l’indice a cédé 1,23% à 34.932,16 points, le S&P-500 a perdu 1,14%, à 4.568,02 points et le a reculé de 1,24% à 14.980,94 points.

Aux valeurs, Oracle (NYSE:) a abandonné 5,2% après l’annonce du rachat de Cerner, entreprise spécialisée dans les données médicales, pour 28,3 milliards de dollars (25 milliards d’euros).

EN ASIE

Après deux séances dans le rouge, le à la Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 2,08% sur des rachats à bon compte.

“Le marché japonais a trop chuté lors des sessions précédentes en raison d’une extrême prudence quant à l’impact de l’Omicron, qui touche les États-Unis et l’Europe. Mais jusqu’à présent, le Japon n’a pas connu beaucoup d’infections. En plus de cela, les actions japonaises sont relativement bon marché”, a déclaré Kazuharu Konishi chez Mitsubishi UFJ Kokusai Asset Management.

Les Bourses en Chine sont en hausse, tirées par les valeurs immobilières. Pékin a exhorté les grandes sociétés immobilières privées et publiques à acheter des projets immobiliers auprès de promoteurs en difficulté afin de réduire le risque de déstabilisation de l’économie, a rapporté lundi le quotidien officiel China Securities Journal.

L’indice CSI 300 de Chine continentale avance de 0,76% et le Bourse de Hong Kong de 1,02%.

TAUX

Sur le marché obligataire, le dix ans américain gagne plus d’un point de base à 1,431% après avoir atteint un creux de plus de deux semaines lundi à 1,353%.

CHANGES

Le dollar recule légèrement face aux autres grandes devises et l’euro est stable à 1,128 dollar,.

Les variations sont très limitées également pour la livre sterling qui a souffert lundi des propos du Premier ministre britannique Boris Johnson, favorable au renforcement des mesures sanitaires si nécessaire.

PÉTROLE

Les cours du remontent mardi bien que les investisseurs restent inquiets de la propagation rapide d’Omicron dans le monde.

Le baril de prend 1,26% à 72,42 dollars, effaçant une partie des pertes de la veille, et celui du brut américain (West Texas Intermediate, WTI) s’adjuge 1,57% à 69,69 dollars après avoir cédé 3,7% lundi.

(édité par Blandine Hénault)


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.