image

Le gouvernement n’exclut pas de soutenir le pass sanitaire en entreprises Par Reuters

© Reuters. Faute de consensus, le gouvernement français n’intégrera pas dans son projet de loi sur le pass vaccinal contre le COVID-19 un pass sanitaire dans les entreprises mais il n’exclut pas de soutenir un éventuel amendement en ce sens lors de l’examen du te

PARIS (Reuters) – Faute de consensus, le gouvernement français n’intégrera pas dans son projet de loi sur le pass vaccinal contre le COVID-19 un pass sanitaire dans les entreprises mais il n’exclut pas de soutenir un éventuel amendement en ce sens lors de l’examen du texte au Parlement, ont fait savoir mercredi plusieurs membres de l’exécutif.

Face à la propagation rapide du nouveau variant Omicron du coronavirus responsable de la maladie, le gouvernement a décidé mardi d’accélérer la mise en place du pass vaccinal qui doit inciter les personnes non vaccinées à franchir le pas en les privant du pass sanitaire. Un projet de loi sera présenté lundi en conseil des ministres extraordinaire en vue d’une adoption définitive du texte par le Parlement d’ici mi-janvier.

Le gouvernement n’a toutefois pas réussi à trouver un consensus avec les partenaires sociaux sur l’instauration d’un pass sanitaire en entreprises qui obligerait les salariés à être vaccinés, rétablis du COVID-19 ou récemment testés avec résultat négatif pour se rendre sur leur lieu de travail.

“Les organisations syndicales nous ont dit qu’elles n’étaient pas favorables, les organisations patronales ont fait part de réserves et elles ont posé des questions sur les modalités opérationnelles”, a expliqué mercredi la ministre du Travail, Elisabeth Borne, sur Europe 1.

“On entend ces avis et donc on ne prévoit pas d’inscrire cette disposition dans le projet de loi initial”, a-t-elle ajouté, confirmant des propos du porte-parole du gouvernement Gabriel Attal mardi sur l’absence de consensus.

“On ne sait pas ce que sera la situation dans dix jours et les éventuelles mesures qu’on devrait être amenées à prendre donc je souhaite poursuivre les échanges avec les organisations patronales et syndicales”, a-t-elle toutefois poursuivi.

“On verra si les parlementaires jugent qu’il est pertinent d’introduire par amendement.”

Interrogé sur BFMTV et RMC, le ministre de la Santé, Olivier Véran, n’a pas non plus exclu la possibilité d’un amendement parlementaire sur le pass sanitaire en entreprises.

“Si un amendement était déposé (…), il y aurait donc un débat ce qui nous permettrait de vérifier s’il est conforme, cet amendement, à l’état du droit”, a-t-il dit.

“Si la majorité des parlementaires quelle qu’elle soit décidait (…) qu’il fallait étendre le pass sanitaire au travail et qu’on considérait que c’était conforme au droit (…) on pourrait être amené à l’accompagner mais ce n’est pas une initiative du gouvernement”, a ajouté le ministre.

Au-delà de l’instauration du pass vaccinal, le gouvernement entend aussi accélérer la vaccination contre le COVID-19, avec l’élargissement de la campagne à tous les enfants de 5 à 11 ans, et renforcer le télétravail.

(Reportage Blandine Hénault, avec la contribution de Bertrand Boucey)

Responsabilité: Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data.

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.


Source link

0 0 votes
Article Rating

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.