image

Apple risque une nouvelle accusation d’infraction aux lois antitrust de l’UE, selon une source Par Reuters

© Reuters. Apple risque de faire l’objet d’une nouvelle accusation d’infraction à la législation antitrust dans les semaines à venir, dans le cadre d’une enquête déclenchée par l’UE après une plainte de Spotify, selon une source proche du dossier. /Photo d’ar

BRUXELLES (Reuters) – Apple (NASDAQ:) risque de faire l’objet d’une nouvelle accusation d’infraction à la législation antitrust dans les semaines à venir, dans le cadre d’une enquête déclenchée par l’UE après une plainte de Spotify (NYSE:), selon une source proche du dossier.

L’année dernière, la Commission européenne a accusé le fabricant de l’iPhone de fausser la concurrence sur le marché du streaming musical.

En cause, des règles restrictives sur l’App Store, la boutique d’applications d’Apple, qui interdisent aux développeurs d’applications d’orienter leurs clients vers d’autres modes de paiement que celui du géant de l’électronique grand public.

Ces règles d’utilisation ont aussi fait l’objet d’un examen minutieux dans des pays comme les États-Unis et la Grande-Bretagne.

Des chefs d’accusation supplémentaires, présentés dans un document appelé communication des griefs complémentaire, sont généralement énoncés lorsque l’autorité de la concurrence de l’UE a recueilli de nouvelles preuves, ou lorsque certains éléments ont été modifiés pour étayer son argumentation.

La Commission s’est refusée à tout commentaire. Apple n’a pas fait de commentaire dans l’immédiat.

Spotify, le plus grand service d’abonnement musical du monde, est l’une des rares réussites européennes dans le domaine des technologies grand public.

(Reportage Foo Yun Chee, version française Augustin Turpin; édité par Kate Entringer)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.