image

Crédit Agricole dit à Rome ne pas prévoir de prendre le contrôle de BPM Par Reuters

© Reuters. Crédit Agricole a dit au Trésor italien ne pas avoir pour projet de prendre le contrôle de Banco BPM. /Photo d’archives/REUTERS/Régis Duvignau

ROME (Reuters) – Crédit Agricole (EPA:) a dit au Trésor italien ne pas avoir pour projet de prendre le contrôle de Banco BPM (BIT:), a appris mercredi Reuters de deux sources au fait du dossier, après l’acquisition par la banque française d’une participation de 9,2% au capital de l’établissement italien.

L’arrivée du Crédit Agricole la semaine dernière au capital de Banco BPM, dont il est devenu le principal actionnaire, a alimenté les spéculations autour d’une possible prise de contrôle de la troisième banque d’Italie, pays qui constitue le plus grand marché étranger de la banque française.

D’après l’une des sources, Rome ne s’est pas opposé à la prise de participation du Crédit Agricole mais ne verrait pas d’un bon oeil une éventuelle offensive pour prendre le contrôle de Banco BPM.

Le Crédit Agricole a informé le gouvernement italien qu’il n’avait aucun projet de ce type, a ajouté cette source.

Les deux banques n’ont pas souhaité commenter ces informations.

Rome dispose d’un droit de veto sur les offres de rachat qui concernent des industries italiennes considérées comme d’importance stratégique, tels les secteurs bancaire, énergétique et des télécoms.

Au moment de l’annonce de sa prise de participation dans Banco BPM, le Crédit Agricole a indiqué ne pas avoir demandé l’aval des autorités de surveillance pour franchir le seuil des 10% du capital.

Il a dit avoir pour objectif de renforcer son partenariat stratégique avec l’établissement italien.

(Reportage Giuseppe Fonte et Valentina Za; version française Jean Terzian, édité par Bertrand Boucey et Matthieu Protard)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.