image

Generali challenger’s plan would increase debt leverage to near 25% -paper

ROME (Reuters) – A plan for Italy’s Generali put forward by a rebel investor would aim to increase the insurer’s debt leverage to near 25% for any worthy operations, the CEO candidate proposed by the group’s second-largest shareholder said on Wednesday.

Europe’s third-largest insurer is at the centre of a shareholder battle over the board and the reappointment of CEO Philippe Donnet. Shareholder Francesco Gaetano Caltagirone has put up his own candidates for the top jobs.

“We are talking about a (debt) leverage to use only in the case of an operation that would truly create value. At the moment (Generali’s) leverage is 20%, Allianz’s at 25% … We propose to bridge a part of the gap with Allianz,” Luciano Cirina told daily La Stampa in an interview.

He added that any decision would “not put at risk the rating of the company”.

The challengers aim to boost earnings per share growth, including from acquisitions, to more than 14% over the 2021-2024 period. That compares with Generali’s target of 6-8%. The rebels also want to reduce the cost-income ratio to 55% from 64%.

Cirina, a veteran executive of the insurer who was fired at the end of March, added that his lawyers were analysing how to contest Generali’s decision to terminate his contract.

“I have also given them a mandate to pursue a legal action for the not indifferent reputational damage. It certainly was not elegant to use my sacking to get ahead in this race,” the former head of Austria and the CEE countries at the insurer said.

(This story corrects second paragraph to add dropped surname Caltagirone)

(Reporting by Giulia Segreti; Editing by Cristina Carlevaro and Kim Coghill)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.