image

Les actions attendues en hausse, la BCE et des résultats à suivre Par Reuters

© Reuters. Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse jeudi à l’ouverture jeudi. Les premières indications disponibles indiquent une hausse de 0,58% pour le CAC 40 parisien, de 0,68% pour le Dax à Francfort, de 0,21% pour le FTSE à Londres. /P

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse jeudi à l’ouverture dans le sillage de Wall Street et des marchés asiatiques et en attendant des déclarations de la Banque centrale européenne (BCE) tandis que les rendements obligataires américains continuent de refluer.

Les premières indications disponibles indiquent une hausse de 0,58% pour le parisien, de 0,68% pour le à Francfort, de 0,21% pour le à Londres et de 0,69% pour l’.

Quelques résultats d’entreprises dont ceux du groupe de luxe Hermès (EPA:) animeront la cote jusqu’à la réunion de la BCE, dont le communiqué de politique monétaire tombera à 11h45 GMT et sera suivi 45 minutes plus tard de la conférence de presse de la présidente de l’institution, Christine Lagarde.

Avec les fortes préoccupations liées à l’inflation record en zone euro, l’institution pourrait présenter un calendrier plus clair sur le retrait de ses mesures de relance, estiment certains analystes.

“Compte tenu des fortes incertitudes, la BCE voudra probablement rester flexible (…) Cependant, le ton restrictif devrait s’intensifier, ne laissant aucun doute sur le fait que le résultat le plus probable dans les mois à venir est la fin des achats nets d’actifs et, par la suite, des taux directeurs relevés”, a déclaré Nick Kounis, économiste chez ABN Amro.

La banque centrale du Canada et celle de Nouvelle-Zélande ont relevé leur taux de 50 points de base mercredi, du jamais vu en plus de 20 ans, face à l’envolée de la hausse des prix tandis que la banque de Corée du Sud a également resserré sa politique monétaire ce jeudi à la surprise des marchés.

LES VALEURS A SUIVRE :

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette hausse mercredi dans le sillage du rebond des valeurs de croissance, sensibles au mouvement des taux d’intérêt, alors que les investisseurs ont digéré la hausse plus forte que prévu des prix à la production et les premiers résultats d’entreprises.

L’indice a gagné 1,01% à 34.564,59 points, le S&P-500 a pris 1,12% à 4.446,59 points et le a avancé de 2,03% à 13.643,59 points.

JPMorgan (NYSE:) a cédé 3,2% après avoir publié une baisse de 42% de son bénéfice sur la période janvier-mars en raison d’un recul des revenus de trading et d’un contexte géopolitique défavorable aux transactions.

A l’inverse, la compagnie aérienne Delta a battu les attentes au premier trimestre et dit prévoir un retour au bénéfice au cours du trimestre actuel du fait d’une demande “historiquement forte”, provoquant un bond de 6,2% de son action.

Avant le week-end prolongé de Pâques, la saison des résultats va se poursuivre ce jeudi avec plusieurs grandes banques dont Morgan Stanley (NYSE:), Citigroup (NYSE:), Goldman Sachs (NYSE:) et Wells Fargo (NYSE:).

Les contrats à terme préfigurent pour l’heure une séance en légère hausse.

EN ASIE

Le à la Bourse de Tokyo prend 1,22% dans le sillage de Wall Street, avec en tête les valeurs technologiques et celles liées au voyage.

En Chine, l’indice Composite de Shanghai avance de 1,09% et le CSI 300 des grandes capitalisations de 1,07% après que les autorités du pays ont annoncé qu’elles utiliseront en temps voulu certains instruments pour soutenir l’économie.

“Il est très probable que la Banque populaire de Chine réduise le taux de réserves obligatoires de 50 points de base pour la plupart des banques dans les prochains jours”, a déclaré Nomura dans une note.

“Ces mesures monétaires et autres décisions sont susceptibles d’avoir peu d’impact positif. Selon nous, l’ajustement de la stratégie ‘zéro COVID’ est la clé d’une reprise de la croissance”, a ajouté la banque nippone.

A Séoul, le Kospi se stabilise après avoir brièvement cédé du terrain après que la banque centrale de Corée du Sud a relevé son taux directeur à 1,5%, son plus haut niveau depuis août 2019, face à l’inflation.

TAUX

Sur le marché obligataire, les rendements des bons du Trésor continuent de refluer légèrement après la publication mardi des chiffres des prix à la consommation qui font espérer que la hausse de l’inflation pourrait avoir atteint un pic.

Toutefois, la progression plus soutenue que prévu des prix à la production aux Etats-Unis incite à la prudence.

Le dix ans s’affiche à 2,6749% et porte son repli depuis trois jours à plus de dix points de base.

CHANGES

Au lendemain d’un pic de près de deux ans, le dollar recule sous la barre des 100 face à un panier de devises internationales alors que les rendements obligataires américains ont interrompu leur progression.

Le yen en profite et revient à 125,32 pour un dollar après être tombé mercredi à son plus bas niveau contre le billet vert depuis mai 2002 à 126,31. L’euro gagne 0,24% à 1,0911 dollar.

PÉTROLE

Les cours du pétrole sont légèrement en baisse après avoir pris près de 4% la veille. Le cède 0,29% à 108,46 dollars le baril et le (West Texas Intermediate, WTI) 0,67% à 103,55 dollars.

(édité par Matthieu Protard)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.