image

Nouvelle résolution climat soumise à l’AG par des actionnaires Par Reuters

© Reuters. Un groupe d’actionnaires minoritaires de TotalEnergies présentera fin mai en assemblée générale une résolution demandant à l’entreprise de préciser ses efforts en matière de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. /Photo prise le 24

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) – Un groupe d’actionnaires minoritaires de TotalEnergies présentera fin mai en assemblée générale une résolution demandant à l’entreprise de préciser ses efforts en matière de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, selon le texte de la résolution obtenu par Reuters.

Le groupe porteur de cette résolution est composé de 12 actionnaires français coordonnés par Meeschaert AM, incluant OFI AM et La Financière de l’Échiquier et représentant environ 0,8% du capital, a-t-on appris auprès d’une source au fait du processus. Dans leur texte, ils demandent notamment à TotalEnergies de fournir des précisions sur la baisse de ses émissions pour l’ensemble de ses activités, à court (3 à 5 ans) et moyen terme (8 à 10 ans), ainsi que sur l’évolution de son mix énergétique et de ses “volumes de productions cibles” à ces échéances.

Ils proposent aussi que le groupe détaille son plan d’investissements à court et moyen termes en précisant sa répartition “par activité économique et par orientation entre maintenance et développement des actifs”, de même que “le scénario de référence utilisé pour définir les objectifs climatiques de la société et son articulation avec les connaissances scientifiques disponibles les plus récentes”.

Meeschaert AM, La Financière de l’Échiquier et OFI AM n’ont pas commenté ces informations dans l’immédiat.

La résolution des investisseurs français vient s’ajouter à une autre, portée par des actionnaires néerlandais, demandant plus globalement à TotalEnergies de se fixer des objectifs conformes à l’Accord de Paris sur le climat, qui exige des actions afin de limiter l’augmentation de la température à 1,5°C par rapport au niveau préindustriel.

Dans l’exposé des motifs de leur proposition, les actionnaires français saluent quant à eux “des progrès réels (de TotalEnergies) en termes de transparence et d’action climatique mais encore insuffisants pour permettre aux investisseurs d’évaluer l’alignement avec une trajectoire 1,5°C”.

“AVOIR ACCÈS À DES INFORMATIONS COMPLÈTES ET DE QUALITÉ”

“Afin d’évaluer et d’anticiper les risques climatiques liés à la transition zéro carbone et les impacts physiques du dérèglement climatique, il est indispensable pour les investisseurs d’avoir accès à des informations complètes et de qualité sur la stratégie climat des entreprises, qui pourraient impacter la valeur future de leurs investissements”, ajoutent-ils.

TotalEnergies, qui se développe à un rythme soutenu dans les énergies renouvelables et l’électricité, a annoncé le 24 mars de nouveaux objectifs de baisse des émissions des produits pétroliers vendus à ses clients à horizon 2030, présentés dans un rapport qu’il soumettra à un vote consultatif de ses actionnaires lors de sa prochaine assemblée générale du 25 mai.

Le groupe a confirmé jeudi qu’il soumettrait ce rapport lors de son AG. “Cette démarche de type ‘say on climate’ est innovante et un réel progrès au sein du “, a fait valoir un porte-parole. Comme ses concurrents, TotalEnergies est soumis à une pression croissante de la part de certains investisseurs en matière de lutte contre le changement climatique. L’an dernier, son assemblée générale a néanmoins validé à près de 92% sa stratégie de transition vers la neutralité carbone.

(Reportage Benjamin Mallet, édité par Sophie Louet)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.