image

Le gouvernement avait été informé de la présence de logiciels espions à Downing Street Par Reuters

© Reuters. 10 Downing Street, à Londres. Le laboratoire Citizen Lab, spécialisé dans la détection des logiciels de surveillance, a déclaré lundi qu’il avait averti les responsables britanniques d’une tentative de piratage avec un logiciel espion, au sein même

LONDRES (Reuters) – Le laboratoire Citizen Lab, spécialisé dans la détection des logiciels de surveillance, a déclaré lundi qu’il avait averti les responsables britanniques d’une tentative de piratage avec un logiciel espion, au sein même du cabinet du Premier ministre et du ministère des Affaires étrangères.

Le logiciel, développé par la firme israélienne NSO et connu sous le nom de Pegasus, peut être utilisé pour pénétrer à distance des iPhones, donnant accès à la mémoire d’un appareil ciblé ou le transformant en dispositif d’enregistrement.

“Nous confirmons qu’en 2020 et 2021, nous avons observé et notifié au gouvernement du Royaume-Uni de multiples cas suspects d’infections par le logiciel espion Pegasus au sein des réseaux officiels britanniques”, indique Citizen Lab dans un article publié sur son site.

Le laboratoire, qui étudie les dangers de la surveillance informatique, a trouvé les preuves d’une faille de sécurité au sein des ministères britanniques en surveillant le trafic Internet et divers signaux numériques acheminés vers les serveurs d’espionnage qui contrôlent Pegasus pour divers clients de NSO.

Un porte-parole de NSO a affirmé que ces allégations étaient “fausses et ne pourraient pas être liées aux produits de NSO pour des raisons technologiques et contractuelles”.

Côté britannique, un porte-parole a déclaré que le gouvernement ne commentait pas systématiquement les questions de sécurité.

Citizen Lab a ajouté qu’il pensait que le ciblage lié au bureau du Premier ministre avait été effectué par des clients de NSO aux Émirats arabes unis, tandis que celui du ministère des Affaires étrangères provenait d’autres pays dont Chypre, la Jordanie et l’Inde.

Les autorités chypriotes “nient catégoriquement” toute implication dans cette affaire, a déclaré à Reuters le porte-parole du gouvernement, Marios Pelekanos.

Les porte-paroles des gouvernements des Émirats arabes unis, de la Jordanie et de l’Inde n’ont pas répondu immédiatement aux demandes de commentaires.

(Reportage Christopher Bing et MicheleKambas, version française Augustin Turpin; édité par Kate Entringer)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.