image

Du vert en vue en Europe dans le sillage de Wall Street Par Reuters

© Reuters. Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse modérée à l’ouverture mercredi. Les contrats à terme indiquent un gain de 0,29% pour le CAC 40 parisien, de 0,18% pour le Dax à Francfort, une ouverture quasiment stable pour le FTSE à Lo

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse modérée à l’ouverture mercredi dans le sillage d’une séance positive à Wall Street où la tendance a été favorisée par des résultats jugés encourageants.

Les contrats à terme indiquent un gain de 0,29% pour le parisien, de 0,18% pour le à Francfort, une ouverture quasiment stable pour le à Londres.

L’indice européen (-0,77%) a accusé mardi sa plus forte baisse en deux semaines, pénalisé par les craintes liées aux politiques monétaires des banques centrales, à la poursuite de la guerre en Ukraine, à la hausse continue des prix et à la conjoncture économique alors que le Fonds monétaire international et la Banque mondiale ont abaissé leur prévision de croissance mondiale annuelle.

Malgré ses préoccupations persistantes, Wall Street, tournée vers les résultats d’entreprises, est parvenue à terminer la séance en hausse de plus de 1%, ce qui devrait permettre aux marchés européens de rebondir.

En l’absence d’indicateur phare à l’agenda macroéconomique, les investisseurs seront focalisés sur une nouvelle série de résultats trimestriels avec entre autres Danone (EPA:), ASML, Rio Tinto (LON:) ou encore aux Etats-Unis, Procter & Gamble (NYSE:). Le groupe automobile Tesla (NASDAQ:) publiera ses résultats du premier trimestre après la clôture américaine.

Les marchés suivront également la publication du “Livre beige” de la Réserve fédérale (à 18h00 GMT), qui servira de base de discussions pour sa réunion de politique monétaire dans deux semaines.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette hausse mardi alors que les investisseurs ont tiré profit de résultats trimestriels solides et ont été soulagés par les commentaires de responsables de la Réserve fédérale sur les hausses des taux d’intérêt.

L’indice a gagné 1,45% à 34.911,20 points, le S&P-500 a pris 1,61% à 4.462,21 points et le a avancé de 2,15% à 13.619,66 points.

Le président de la Fed de Chicago, Charles Evans, a déclaré qu’il acceptait l’idée d’une série de hausses de taux cette année comprenant deux relèvements de 50 points de base mais qu’il ne voyait pas la nécessité de hausses plus importantes.

Son homologue d’Atlanta, Raphael Bostic, a indiqué de son côté que la Fed devait être prudente dans son resserrement monétaire en raison du risque de ralentissement économique mondial.

Aux valeurs, Johnson & Johnson (NYSE:) s’est établi à un pic inédit, avec une hausse de 3,1%, à la suite de la publication d’un chiffre d’affaires trimestriel supérieur aux attentes et d’un dividende revu à la hausse.

Après la clôture, Netflix (NASDAQ:) a plongé de 26% après avoir fait état d’une perte inattendue d’abonnés, une première en plus d’une décennie, et a dit s’attendre à ce que cette tendance s’accentue au deuxième trimestre.

Ces annonces devraient peser sur le Nasdaq, en baisse de 1% d’après les contrats à terme.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, le s’est octroyé 0,86%, soutenu par les valeurs de croissance dans le sillage de Wall Street et par celles du secteur automobile, qui profitent du recul du yen.

En Chine, le CSI 300 baisse de 1,46% et l’indice SSE de Shanghai de 1,26% après que la banque centrale du pays (BPC) a maintenu contre toute attente ses taux référentiels de prêt inchangés, malgré les récents messages du gouvernement pour soutenir une économie ralentie.

“Les investisseurs attendaient des mesures de relance mais la BPC n’a pas tenu ses promesses aujourd’hui (…) Les marchés vont inévitablement interpréter cela négativement et avec le confinement contre le COVID-19 les données économiques des prochaines moins vons ampirer”, a déclaré Carlos Casanova chez UBP.

TAUX

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans a inscrit à 2,9810% son plus haut niveau depuis décembre 2018 avant de revenir à 2,952%.

Le rendement du Bund allemand à dix ans gagne plus de deux points de base, à 0,941% dans les premiers échanges.

CHANGES

Sur le marché des changes, l’indice dollar, qui mesure les variations du billet vert face à un panier de devises de référence, abandonne 0,21% après un pic en séance de plus de deux ans.

L’euro remonte à 1,0809 dollar.

Le yuan est tombé au plus bas en six mois face au dollar après le statu quo de la Banque populaire de Chine sur ses taux référentiels de prêt.

PÉTROLE

Les cours du pétrole montent légèrement avec l’annonce par l’American Petroleum Institute (API) d’une baisse inattendue des stocks de brut la semaine dernière aux Etats-Unis et les inquiétudes concernant l’offre en provenance de Russie et de Libye.

Le gagne 0,52% à 107,81 dollars le baril et le (West Texas Intermediate, WTI) 0,45% à 103,02 dollars.

Ils avaient perdu 5,2% mardi.

AUCUN INDICATEUR ÉCONOMIQUE MAJEUR À L’AGENDA DU 20 AVRIL

(édité par Nicolas Delame)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.