image

Les actions européennes attendues en hausse, rebond en vue à Wall Street Par Reuters

© Reuters. Les principales Bourses européennes devraient débuter dans le vert jeudi. Les contrats à terme sur indices suggèrent une progression de 0,49% pour le Dax à Francfort et de 0,19% pour le FTSE 100 à Londres. Quant au CAC 40 à Paris, il pourrait prend

par Marc Angrand

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes devraient débuter dans le vert jeudi en profitant de la perspective d’un rebond de Wall Street et de la progression solide de Tokyo, mais les investisseurs devront composer à la fois avec l’inquiétude que continue de susciter la Chine et l’impact d’une nouvelle série de publications de résultats.

Les contrats à terme sur indices suggèrent une progression de 0,49% pour le à Francfort, de 0,19% pour le à Londres et de 0,37% pour l’. Quant au à Paris, il pourrait prendre autour de 0,15% selon les premières indications disponibles.

Si les principaux indices américains semblent en passe de repartir de l’avant après une séance agitée par la chute de Netflix (NASDAQ:), les investisseurs restent préoccupés à la fois par la perspective d’une hausse accélérée des taux d’intérêt américains et par celle d’un ralentissement plus marqué qu’anticipé de l’économie chinoise.

Sur ce dernier point, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a mis en garde lors d’un colloque consacré à l’Asie sur les risques de voir des confinements prolongés en Chine peser sur l’économie mondiale.

Du côté de la Fed, le Livre beige a confirmé mercredi que les entreprises restaient confrontés à une inflation élevée et à des pénuries de main d’oeuvre et Mary Daly, la présidente de l’antenne de San Francisco, a jugé “solides” les arguments en faveur d’une hausse de taux d’un demi-point le 4 mai.

La séance du jour sera animée entre autres par les publications de Nestlé (SIX:), Akzo Nobel et AT&T (NYSE:), mais également par les chiffres définitifs de l’inflation en zone euro et par des interventions de Jerome Powell, le président de la Fed, et Christine Lagarde, son homologue de la Banque centrale européenne (BCE), à l’occasion des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé mercredi, le Nasdaq cédant du terrain dans le sillage de la chute de Netflix au lendemain de la publication des résultats trimestriels décevants du géant de la vidéo en ligne, qui a rendu les investisseurs méfiants à l’égard des valeurs de croissance.

L’indice a gagné 0,71%, ou 249,59 points, à 35.160,79 mais le Standard & Poor’s 500 a perdu 2,76 points (-0,06%) à 4.459,45 et le a reculé de 166,59 points (-1,22%) à 13.453,07.

Netflix a plongé de 35,1% après l’annonce d’une baisse du nombre de ses abonnés au premier trimestre, qui devrait s’amplifier dans les mois à venir.

À l’inverse, le Dow Jones a profité des résultats solides de Procter & Gamble (NYSE:) (+2,66%) et IBM (NYSE:) (+7,1%).

Les contrats à terme sur les principaux indices new-yorkais suggèrent pour l’instant une ouverture en hausse de 0,31% pour le Dow Jones, de 0,55% pour le Standard & Poor’s 500 et de 0,83% pour le Nasdaq.

EN ASIE

À la Bourse de Tokyo, la perspective d’un rebond du Nasdaq profite aux valeurs technologiques et l’indice gagne 1,16% à moins d’une heure de la clôture, se dirigeant vers sa troisième clôture positive d’affilée.

L’ambiance est très différente en Chine, où l’inquiétude liée aux confinements et aux risques géopolitiques pèse sur la tendance: le SSE Composite de Shanghai perd 1,6%, le CSI 300 1,39% et à Hong Kong, le Hang Seng cède 1,65%.

Le géant du pétrole CNOOC fait néanmoins des débuts réussis en Bourse de Shanghaï, son action se traitant près de 30% au-dessus de son prix d’introduction.

TAUX

Les rendements des bons du Trésor américain repartent à la hausse dans les échanges en Asie au lendemain de la chute provoquée par des achats à bon compte et une forte demande lors d’une adjudication de titres à 20 ans.

Le dix ans reprend plus de quatre points de base à 2,8747% après en avoir perdu plus de dix mercredi, et le deux ans remonte de près de cinq points à 2,6237%. Mercredi, l’un et l’autre ont atteint en début de séance leur plus haut niveau depuis décembre 2018 avant de s’orienter à la baisse.

CHANGES

Le dollar est bien orienté face aux autres grandes devises (+0,05%) mais reste sous ses plus hauts de mercredi, les cambistes jouant la prudence avant la réunion des ministres des Finances du G20, qui pourrait donner l’occasion à certains d’entre eux de commenter l’évolution récente des taux de change.

L’euro, à 1,0842 dollar, cède 0,07% face au billet vert.

PÉTROLE

Le marché pétrolier est orienté à la hausse après l’annonce par la Libye d’une diminution de sa production de plus de 550.000 barils par jour (bpj) en raison de blocus sur plusieurs gisements et terminaux d’exportation.

Le gagne 0,87% à 107,73 dollars le baril et le (West Texas Intermediate, WTI) 0,8% à 103,01 dollars.

(édité par Nicolas Delame)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.