image

L’Italie vise son indépendante au gaz russe d’ici la seconde moitié de 2023 Par Reuters

© Reuters. L’Italie pourrait commencer à être indépendante du gaz russe d’ici la seconde moitié de l’année prochaine, a déclaré jeudi le ministre de la Transition écologique du pays Roberto Cingolani. /Photo d’archives/REUTERS/Flavio Lo Scalzo

MILAN (Reuters) – L’Italie pourrait commencer à être indépendante du gaz russe d’ici la seconde moitié de l’année prochaine, a déclaré jeudi le ministre de la Transition écologique du pays.

Le gouvernement italien “croit que d’ici la seconde moitié de l’année prochaine, (l’Italie) pourrait commencer à être presque totalement indépendante”, a déclaré Roberto Cingolani, interrogé sur les plans énergétiques de Rome, dans une interview publiée par le quotidien la Stampa.

La stratégie du gouvernement est fondée, d’une part, sur l’atteinte de la pleine capacité des gazoducs existants grâce à de nouveaux contrats et, d’autre part, sur la hausse de la capacité de regazéification de l’Italie, soit la transformation du de sa forme liquéfié à sa forme gazeuse, a ajouté Roberto Cingolani.  

L’Italie importe environ 40% de son gaz de la Russie et cherche à diversifier ses sources d’énergie suite à l’invasion de l’Ukraine fin février, aux sanctions occidentales qui ont suivi et aux risques de perturbations.

L’Italie a déjà signé des accords avec l’Algérie, l’Égypte et la République du Congo pour remplacer une partie des 29 milliards de mètres cubes par an qu’elle reçoit de la Russie.

Roberto Cingolani a déclaré que le gouvernement italien prévoit de se rendre la semaine prochaine dans d’autres pays, notamment en Afrique, pour négocier de nouveaux contrats gaziers.

L’Australie, la Grande-Bretagne, le Canada et les États-Unis ont imposé des interdictions totales d’acheter du russe, mais les 27 membres de l’Union européenne n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur un embargo.

Selon le ministre, la forte dépendance de l’Europe à l’égard du gaz russe est une “grave erreur géopolitique des 20 dernières années”.

“Il est inutile de penser la résoudre en un mois”, a-t-il ajouté.

(Reportage de Maria Pia Quaglia; version française Elena Vardon; édité par Kate Entringer)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.