image

Net repli en vue, Powell a jeté un froid Par Reuters

© Reuters. Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse vendredi. Les contrats à terme sur indices suggèrent un recul de 1,41% pour le Dax à Francfort, de 1,26% pour le FTSE 100 à Londres et de 1,76% pour l’EuroStoxx 50. Quant au CAC 40 à Paris

par Marc Angrand

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues en baisse vendredi dans le sillage de Wall Street et Tokyo après les déclarations de Jerome Powell, le président de la Réserve fédérale, qui confortent le scénario d’une hausse de taux d’un demi-point début mai et d’une série de relèvements supplémentaires par la suite.

Les contrats à terme sur indices suggèrent un recul de 1,41% pour le à Francfort, de 1,26% pour le à Londres et de 1,76% pour l’. Quant au à Paris, il pourrait céder autour de 1,7% selon les premières indications disponibles.

Une hausse de 50 points de base de l’objectif de taux des fonds fédéraux (“fed funds”) sera “sur la table” lors de la réunion de politique monétaire des 3 et 4 mai, a déclaré Jerome Powell jeudi après la clôture des marchés européens, avant de valider implicitement le scénario privilégié par les marchés d’une série de hausses d’un demi-point de pourcentage dans les mois à venir.

Après ces propos, les analystes de Nomura ont annoncé tabler sur des hausses de 75 points de base en juin puis en juillet, ce qui constituerait la remontée la plus rapide observée depuis 1994.

“À court terme, la Fed semble concentrée uniquement sur le retour des taux à un niveau neutre d’environ 2,25%-2,50%”, expliquent-ils.

Parallèlement, dans la zone euro, le scénario d’une première hausse de taux en juillet continue de se renforcer au gré des déclarations de responsables de la Banque centrale européenne (BCE).

Le climat général est donc défavorable aux actions, d’autant que les confinements prolongés en Chine risquent d’alimenter l’inflation dans les semaines et les mois à venir tout en pesant sur l’activité.

Dans ce contexte, les premiers résultats des enquêtes mensuelles PMI de S&P Global attendus dans la matinée en Europe seront étudiés avec attention.

Au menu du jour figurent aussi les résultats de plusieurs grands groupes européens, dont SAP (NYSE:), Renault (EPA:) et EssilorLuxottica.

TAUX

Le discours offensif de la Fed sur les taux continue d’alimenter la hausse des rendements des emprunts d’Etat américains: le dix ans, à 2,9394 %, se rapproche une nouvelle fois du seuil des 3% sur lequel il avait buté en début de semaine, le cinq ans a franchi ce seuil des 3% pour la première fois depuis fin 2018 et le deux ans a inscrit un nouveau plus haut de plus de trois ans à 2,762%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en net repli jeudi après avoir abandonné ses gains initiaux, les déclarations de Jerome Powell ayant ramené la hausse des taux d’intérêt au premier plan des préoccupations des investisseurs.

L’indice a cédé 1,05%, ou 368,03 points, à 34.792,76, le Standard & Poor’s 500 a perdu 65,79 points (-1,48%) à 4.393,66 et le a reculé de 278,41 points (-2,07%) à 13.174,65.

Tous trois avaient pourtant débuté dans le vert après une série de résultats de sociétés bien accueillis, comme ceux de Tesla (NASDAQ:) (+3,23%) ou de plusieurs compagnies aériennes.

Les propos de Jerome Powell ont fait reculer les grandes valeurs de croissance, comme Alphabet (NASDAQ:) (-2,51%) ou Amazon (NASDAQ:) (-3,7%).

Les contrats à terme sur les principaux indices signalent une poursuite du repli de l’ordre de 0,3%.

EN ASIE

À la Bourse de Tokyo, l’indice recule de 1,76% à moins d’une heure de la clôture, la baisse affectant particulièrement les valeurs technologiques et de croissance.

En Chine, les grands indices évoluent en dents de scie depuis le début de la séance, le marché semblant tiraillé entre les mauvaises nouvelles liées à l’épidémie de COVID-19 et l’espoir de nouvelles mesures de relance. Le SSE Composite de Shanghai prend pour l’instant 0,14% et le CSI 300 0,16%.

CHANGES

Le dollar marque une pause face aux autres grandes devises (-0,09%) après la hausse de près de 0,2% qui a salué jeudi les propos de Jerome Powell.

L’euro, lui, reprend un peu de terrain (+0,10%) à 1,0847 dollar et affiche pour l’instant une hausse hebdomadaire d’environ 0,3% après deux semaines consécutives de baisse.

PÉTROLE

Le marché pétrolier souffre une nouvelle fois de la perspective d’une remontée des taux comme des craintes de faiblesse persistante de la demande chinoise, et il se dirige vers un repli d’environ 4% sur la semaine.

Le abandonne 0,83% à 107,43 dollars le baril et le (West Texas Intermediate, WTI) 0,89% à 102,87 dollars.

(Edité par Matthieu Protard)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.