image

la clé pour investir dans la planète Par Investing.com

© Reuters

Par Laura Sanchez

Investing.com – Aujourd’hui, 22 avril, c’est la Journée de la Terre. Cette journée a été créée en 1970 par le sénateur Gaylord Nelson afin d’imposer la législation environnementale dans l’agenda national des États-Unis. Auparavant, une telle législation n’existait pas : il était parfaitement légal de déverser des déchets chimiques dans les cours d’eau ou de cracher des fumées toxiques dans l’air.

“Aujourd’hui, plus de cinquante ans après, nous avons mis en place une législation complète dans de nombreuses régions du monde, mais la cause de la Journée de la Terre est plus pertinente que jamais”, déclare Lucian Peppelenbos, stratège climatique chez Robeco.

Les derniers rapports scientifiques sur le changement climatique et la biodiversité se lisent comme un cri de désespoir. Lors du lancement de ces rapports, le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a parlé d’un “code rouge pour l’humanité”, tout en faisant remarquer que nos dirigeants mentent avec leurs “promesses climatiques non tenues” et leurs “promesses vides”.

Investissement d’impact

“En 2050, les ressources de trois planètes Terre seront nécessaires pour soutenir la population mondiale, selon les estimations. La consommation humaine est alarmante et a un effet dévastateur sur la biodiversité, l’environnement et le climat. Qu’il s’agisse des feux de forêt en Australie et en Californie, des inondations en Afrique ou des ouragans en Asie, nos choix ont un impact”, déclare Sarah Norris, directrice des investissements de l’ABRDN Global Impact Fund.

Comme elle le souligne, “l’investissement d’impact permet aux particuliers de s’éloigner des entreprises qui causent les impacts environnementaux les plus graves et d’investir dans celles qui tentent de trouver des solutions, tout en obtenant un rendement financier. Ce n’est plus aussi difficile qu’avant.

“Il est essentiel que tout investissement d’impact soit quantifiable. En effet, les entreprises doivent être responsables, en veillant à ce que le profit et l’objectif soient alignés, et en faisant en sorte que les citoyens voient que leurs investissements sont alignés sur un changement positif”, ajoute M. Norris.

Finance durable

Après une pandémie mondiale, l’actualité est désormais dominée par la guerre, l’insécurité énergétique et l’inflation galopante. Nous sommes confrontés à une crise qui incite les États-Unis à rouvrir des terres fédérales à la production , le Royaume-Uni à reconsidérer la fracturation et l’UE à signer des contrats de gaz à long terme avec de possibles effets de verrouillage. En conséquence, l’UE a également décidé de reporter son programme législatif sur l’utilisation des pesticides et la restauration de la nature, note Robeco.

Parallèlement aux changements d’habitudes de consommation, dans le domaine des investissements financiers, le passage à la finance durable devient encore plus évident. Depuis le Forum espagnol de l’investissement durable, Spainsif, Sara Ramón, responsable de la promotion et de la communication, souligne que “les marchés financiers jouent un rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique et dans la réalisation des engagements de neutralité climatique à long terme, car le secteur de l’investissement peut canaliser la grande quantité de ressources nécessaires pour les atteindre et générer le changement transformationnel et systémique nécessaire pour la planète”.

Avec cette même idée de mobiliser des ressources pour préserver la planète, des entreprises comme Micappital offrent à chacun la possibilité d’investir directement dans l’avenir de la Terre. Miguel Camiña, son PDG et cofondateur, explique que c’est la préoccupation des utilisateurs eux-mêmes qui les a conduits à créer Micappital ECO, un produit avec lequel il propose “aux épargnants d’investir l’argent qu’ils ont et dont ils n’ont pas besoin, ou dont ils n’auront pas besoin pendant au moins les 12 prochains mois, dans l’amélioration de la planète, et au moment où ils en auront besoin, ils pourront le récupérer avec un rendement supplémentaire, tout en ayant eu pendant ce temps un impact positif sur l’environnement et la société”.

Au-delà de la rentabilité

Kate Rogers, responsable de la durabilité chez Schroders (LON:) Wealth Management, qui comprend Cazenove Capital, soutient depuis longtemps qu’il est important pour les investisseurs de regarder au-delà des performances. Heureusement, dit-elle, les choses changent et l’on comprend de plus en plus que les entreprises peuvent faire partie du problème ou de la solution. Les investisseurs reconnaissent que les entreprises ne peuvent pas tirer profit de la planète sans recourir à un coût financier ou à un risque de réputation”, dit-elle.

Andrew Howard, responsable mondial des investissements durables chez Schroders, déclare : “La pression des parties prenantes et l’intervention des gouvernements obligent les entreprises à assumer la responsabilité de l’impact environnemental et social de leurs actions. Les coûts qui étaient auparavant externalisés vers la société seront internalisés dans les états financiers des entreprises.


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.