image

Le Niger débat du redéploiement de forces spéciales européennes Par Reuters

© Reuters. Le président du Niger, Mohamed Bazoum. Le Parlement du Niger débattait vendredi d’un projet de loi autorisant le redéploiement sur son territoire de forces spéciales européennes jusqu’alors basées au Mali pour lutter contre les groupes djihadistes a

NIAMEY (Reuters) – Le Parlement du Niger débattait vendredi d’un projet de loi autorisant le redéploiement sur son territoire de forces spéciales européennes jusqu’alors basées au Mali pour lutter contre les groupes djihadistes au Sahel.

Le président Mohamed Bazoum a donné en février son accord de principe au déploiement de davantage de soldats européens sur son sol, après l’annonce de leur retrait du Mali en raison du rapprochement entre la junte au pouvoir à Bamako et la Russie, mais cette initiative n’est pas du goût de tous les élus, dont certains rejettent l’influence occidentale.

Quelque 2.400 soldats français de l’opération Barkhane et 900 forces spéciales européennes de la force Takuba doivent quitter le Mali dans les prochains mois, Paris souhaitant en redéployer une partie vers le Niger ou des pays du Golfe de Guinée comme le Bénin, le Ghana et la Côte d’Ivoire pour continuer la lutte contre les groupes djihadistes.

Le projet de loi soumis au Parlement nigérien prévoit un renforcement des forces européennes déployées le long de la frontière avec le Mali, dont les activités de renseignement et le soutien aérien sont indispensables aux troupes nigériennes qui combattent sur le terrain, a déclaré un élu du parti au pouvoir, Daouda Mamadou, avant le débat.

Le texte, approuvé le 4 mars en conseil des ministres, devrait être soumis au vote d’ici à la fin de la journée.

Le parti au pouvoir disposant d’une large majorité de 135 sièges sur 166, la loi devrait être adoptée sans difficulté, mais cela ne devrait pas calmer la colère d’une partie de l’opposition et de la société civile qui dénoncent l’influence croissante des forces étrangères et particulièrement de la France dans son ancienne colonie.

En novembre, des manifestants avaient bloqué un convoi de l’armée française qui se rendait de Côte d’Ivoire au Mali, provoquant des incidents qui avaient fait au moins deux morts et plus d’une dizaine de blessés.

“Les Etats sahéliens sont capables de mettre en place leurs propres mécanismes de sécurité”, a déclaré Abdoulaye Seydou, une figure de la société civile, selon lequel l’adoption de la loi violerait la souveraineté du Niger.

(Boureima Balima et Moussa Aksar, version française Tangi Salaün)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.