image

Des lois d’économie de guerre approuvées en première lecture Par Reuters

© Reuters. Les députés russes ont approuvé mardi en première lecture deux projets de loi qui permettraient au gouvernement d’obliger les entreprises à fournir des biens à l’armée et leurs employés à effectuer des heures supplémentaires dans le but de soute

LONDRES (Reuters) – Les députés russes ont approuvé mardi en première lecture deux projets de loi qui permettraient au gouvernement d’obliger les entreprises à fournir des biens à l’armée et leurs employés à effectuer des heures supplémentaires dans le but de soutenir l’invasion russe de l’Ukraine.

Le vice-Premier ministre Iouri Borissov a déclaré devant la Douma, la chambre basse du Parlement russe, que ces initiatives étaient motivées par la nécessité de soutenir l’armée à un moment où l’économie russe subit une “pression colossale” de la part des Occidentaux, plus de quatre mois après le début de ce que Moscou nomme son “opération militaire spéciale” en Ukraine.

“La charge qui pèse sur l’industrie de la défense a considérablement augmenté. Afin de garantir l’approvisionnement en armes et en munitions, il est nécessaire d’optimiser le travail du complexe militaro-industriel”, a-t-il déclaré.

L’un des projets de loi prévoit que l’État peut imposer des “mesures économiques spéciales” pendant les opérations militaires, obligeant les entreprises à fournir des biens et des services à l’armée à la demande du gouvernement russe.

Une note explicative jointe au projet de loi indique que l’armée a besoin de nouveaux matériaux et de réparations d’armes pour poursuivre sa campagne en Ukraine.

Le second projet de loi modifierait le code du travail afin d’accorder au gouvernement le droit de réglementer les heures de travail, ce qui pourrait signifier que le gouvernement serait en capacité d’obliger les employés des entreprises fournissant des biens à l’armée à travailler la nuit, les week-ends et les jours fériés, et sans congé annuel.

Les deux projets doivent encore faire l’objet d’une deuxième et d’une troisième lectures, être examinés par la chambre haute et être promulgués par le président Vladimir Poutine pour avoir force de loi.

(Reportage Reuters ; version française Diana Mandiá, édité par Jean-Stéphane Brosse)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.