image

Le CAC 40 hésitant face à une pluie de résultats et avant la Fed Par Investing.com

© Reuters.

Investing.com – Le reste stable ce mercredi matin, alors que les investisseurs se préparent à une réunion clé de la Réserve fédérale et que les résultats trimestriels des entreprises continuent d’affluer.

Les investisseurs du CAC 40 et de la plupart des bourses mondiales attendent avec impatience de voir jusqu’où la banque centrale américaine ira pour combattre l’inflation, qui atteint des sommets inégalés depuis 40 ans, lorsqu’elle conclura sa réunion de politique générale de deux jours plus tard dans la session.

Les marchés ont largement prévu une hausse de 75 points de base, avec seulement une petite chance d’une augmentation de 100 points de base.

“Alors que les banques centrales du monde entier ont toujours surpris par leur attitude belliciste, nous ne nous attendons pas à ce que ce soit le cas… car les signes de ralentissement aux États-Unis devraient suffire à maintenir la hausse à 75 points de base”, a déclaré Matthew Ryan, responsable de la stratégie de marché chez Ebury.

“Plus généralement, nous pensons que les hausses de taux démesurées appartiennent désormais au passé et que nous devrions revenir aux 25 ou 50 pb du passé après la réunion de juillet.”

Rappelons également que le Fonds monétaire international a réduit ses prévisions de croissance mondiale mardi dans une mise à jour de ses Perspectives de l’économie mondiale, indiquant que le PIB mondial s’est en fait contracté au deuxième trimestre en raison de ralentissements en Chine et en Russie.

Le Fonds a réduit ses prévisions de croissance du PIB réel mondial à 3,2 % en 2022, contre 3,6 % prévus en avril, tandis que la croissance en 2023 ralentira à 2,9 %, contre 3,6 % estimés en avril.

Ce sentiment négatif a été illustré par l’indice allemand GfK du climat de consommation pour le mois d’août, qui est tombé à -30,6, un recul par rapport à la révision négative de -27,7 en juillet.

En ce qui concerne les résultats des entreprises du CAC 40, on notera que Danone SA (EPA:) a annoncé une révision à la hausse de sa prévision de chiffre d’affaires annuel après un T2 meilleur que prévu, grâce à l’augmentation des prix. Danone prévoit désormais une croissance des revenus entre 5% et 6% en données comparables en 2022, contre 3% à 5% prévus précédemment. Les ventes du groupe ont progressé de 7,7% au T2, contre 5,5% en moyenne anticipé par les analystes.

De son côté, LVMH (EPA:) a annoncé pour le premier semestre 2022 des ventes de 36,7 Mds d’euros, en hausse de 28%. Pour le seul T2, les revenus progressent de 27%. La croissance organique des ventes s’établit à 19%, une performance en ligne avec les tendances du premier trimestre.

Michelin (EPA:) a affiché au premier semestre 2022 des ventes de 13,29 milliards d’euros, en hausse de 18,7%, ainsi qu’un résultat opérationnel en hausse de 7,7% à 1,5 milliard d’euros, soit une marge de 11,5% contre 12,7% un an plus tôt.

Le groupe Lagardere SCA (EPA:) a annoncé pour le S1 une chiffre d’affaires de 3,027 Mds d’euros, soit une évolution de +38,6% en données comparables.

Enfin, Worldline SA (EPA:) a annoncé un chiffre d’affaires de 2,020 Mds d’euros pour le premier semestre, soit une croissance organique de +12,6%. Sur le seul T2, la croissance des revenus a atteint +13,5%.


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.