image

Le pape attendu au Québec pour des rencontres politiques Par Reuters

© Reuters. Le pape François assiste à la Liturgie de la Parole lors du pèlerinage du lac Saint Anne, à Alberta. /Photo prise le 26 juillet 2022/REUTERS/Amber Bracken

QUÉBEC (Reuters) – Le pape François est attendu mercredi au Québec pour des rencontres avec les dirigeants canadiens, une pause politique dans le cadre de son voyage essentiellement consacré à des excuses pour les abus infligés par le passé aux enfants des peuples autochtones dans les écoles gérées par l’Eglise.

François doit quitter Edmonton, en Alberta, pour Québec, où il se rendra directement de l’aéroport à la Citadelle de Québec, l’une des résidences officielles de la gouverneure générale du Canada, Mary Simon, avec qui il s’entretiendra.

Mary Simon, nommée en 2021, est la première personne issue d’un peuple autochtone à occuper le poste de gouverneure générale, représentante de la reine Elizabeth II et commandante en chef des forces armées.

Le souverain pontife rencontrera également le Premier ministre Justin Trudeau, qui a fait de la réconciliation avec les peuples autochtones du Canada l’une de ses priorités politiques.

François s’adressera ensuite à une centaine d’officiels, de diplomates et de dirigeants autochtones.

Le pape a présenté lundi sur le site d’un ancien pensionnat des excuses pour les abus subis dans le passé par des enfants des peuples autochtones dans des écoles confiées à l’Eglise catholique.

Entre 1831 et 1996, le système canadien des pensionnats a séparé de force environ 150.000 enfants autochtones de leurs familles. Ils étaient mal nourris et victimes d’abus physiques et sexuels dans ce que la Commission Vérité et Réconciliation du Canada a qualifié de “génocide culturel” en 2015.

François visitera jeudi le sanctuaire de Sainte-Anne-de-Beaupré, le plus ancien lieu de pèlerinage catholique d’Amérique du Nord, et rencontrera l’archevêque de Québec dans la cathédrale Notre-Dame de Québec.

Il s’arrêtera vendredi quelques heures à Iqaluit, dans l’Arctique canadien, où les questions autochtones reviendront sur le devant de la scène.

(Rédigé par Steve Scherer, avec la contribution d’ Anna Mehler Paperny ; version française Diana Mandiá, édité par Jean-Stéphane Brosse)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.