image

Ouverture à Istanbul d’un centre de coordination des exportations ukrainiennes Par Reuters

© Reuters. Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a inauguré mercredi à Istanbul un centre de coordination des exportations de cérérales ukrainiennes prévu par l’accord conclu la semaine dernière sous l’égide des Nations unies. /Photo prise le 27 juill

ISTANBUL (Reuters) – Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a inauguré mercredi à Istanbul un centre de coordination des exportations de cérérales ukrainiennes prévu par l’accord conclu la semaine dernière sous l’égide des Nations unies, la première cargaison devant quitter les ports de la mer Noire dans les jours à venir.

Signé vendredi par la Russie et l’Ukraine, négocié en amont par Ankara et les Nations unies, l’accord vise à relancer les exportations de céréales et d’engrais bloquées par la guerre en Ukraine afin d’atténuer une crise alimentaire internationale.

Le centre de coordination conjoint (CCC) d’Istanbul supervisera les départs des navires de trois ports ukrainiens et inspectera les navires entrants pour vérifier qu’ils ne sont pas armés.

Tous les navires passent par les eaux turques et toutes les parties nommeront des représentants au CCC pour veiller à la bonne mise en œuvre du plan. Vingt personnes au total, originaires d’Ukraine, de Russie, de Turquie et des Nations unies, travailleront côte à côte au sein du centre.

Hulusi Akar a déclaré que plus de 25 millions de tonnes de céréales attendaient d’être exportées.

L’accord a failli capoter après des tirs de missiles de croisière russes sur le port d’Odessa, le plus grand d’Ukraine, samedi matin, douze heures seulement après la cérémonie de signature à Istanbul.

Les Nations unies, l’Ukraine et la Russie ont promis que les exportations reprendraient dans quelques jours mais le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Andreï Roudenko, a déclaré mercredi que l’accord pourrait s’effondrer si les obstacles aux exportations agricoles de la Russie n’étaient pas rapidement levés, selon Interfax.

(Reportage Tuvan Gumrukcu, Ece Toksabay, Orhan Coskun, Can Sezer ; rédigé par Ali Kucukgocmen ; version française Augustin Turpin, édité par Jean-Stéphane Brosse)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.