image

L’Europe termine en ordre dispersé, le dollar grimpe Par Reuters

© Reuters. Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé jeudi. À Paris, le CAC 40 a terminé en hausse de 1,3%. Le Footsie britannique a cédé 0,04% et le Dax allemand gagné 0,88%. /Photo d’archives/REUTERS/Sarah Meyssonnier

(Reuters) – Les Bourses européennes ont terminé en ordre dispersé jeudi, les investisseurs se montrant hésitant après la contraction surprise de l’économie américaine au deuxième trimestre, tandis que le pétrole a augmenté de plus de deux dollars le baril et que les rendements des bons du Trésor ont reculé.

À Paris, le a terminé en hausse de 1,3% à 6.339,21 points. Le Footsie britannique a cédé 0,04% et le gagné 0,88%.

L’indice prend 1,23%, le 0,97% et le 1,09%.

Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis s’est contracté au deuxième trimestre, baissant de 0,9% en rythme annualisé sur la période avril-juin, montre la première estimation du département du Commerce publiée jeudi, après une contraction de 1,6% au premier trimestre. [L8N2Z9760]

Cette contraction alimente les spéculations sur un ralentissement du resserrement monétaire de la Fed, qui a relevé mercredi l’objectif de taux des fonds fédéraux de trois quarts de points.

Les commentaires de son président Jerome Powell ont en effet donné à certains investisseurs l’espoir d’un ralentissement du rythme des hausses de taux.

VALEURS

Ipsen (EPA:) (+16,17%) a fini parmi les plus fortes hausses du Stoxx 600 après avoir relevé ses perspectives annuelles.

Schneider Electric (EPA:), en tête du CAC 40, s’adjuge 6,5%.

Airbus (EPA:) affiche un des plus forts reculs du CAC 40 (-2,94%) après avoir revu à la baisse mercredi son objectif de livraisons d’appareils pour 2022.

A WALL STREET

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait en légère hausse, l’indice gagne 0,64%, à 32.405,24 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,71%.

Le prend 0,59%.

LES INDICATEURS DU JOUR

En Allemagne, l’inflation a enregistré une accélération inattendue en juillet pour atteindre 8,5% sur un an, alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un léger ralentissement à 8,1% en rythme annuel après la progression de 8,2% en juin.

Autre indicateur économique du jour, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé à 256.000 aux Etas-Unis contre 261.000 la semaine précédente.

CHANGES

Le billet vert efface ses gains après un rebond à la mi-journée, alors que l’annonce de la contraction du PIB américain alimente les spéculations sur un ralentissement du resserrement monétaire de la Fed. Le dollar est en hausse face à un panier de devises de référence (+0,34%) tandis que l’euro, à 1,0128 dollar (-0,73%), efface quasiment tous ses gains de la veille

TAUX

Les rendements obligataires de la zone euro ont chuté jeudi en raison de l’intensification des craintes de récession mondiale avec notamment, l’accélération inattendue de l’inflation allemande en juillet.

Le rendement du Bund à dix ans a reculé de 13 points de base à 0,8030%.

Le rendement de l’OAT française de même échéance a baissé de 15 points de base à 1,3740%.

Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans s’affiche à 2,6723%, en baisse de plus de cinq points de base.

PÉTROLE

Le pétrole a augmenté de plus de deux dollars le baril jeudi, prolongeant les gains de la session précédente, soutenu par un meilleur appétit pour le risque parmi les investisseurs, alors que la baisse des stocks de brut et un rebond de la demande d’essence aux États-Unis ont soutenu les prix.

Le baril de progresse de 0,97% à 107,65 dollars.

Le baril de prend 0,93% à 98,17 dollars.

A SUIVRE vendredi:

Parmi les indicateurs attendus vendredi, les investisseurs prêteront attention aux résultats en première estimation du PIB de la Zone Euro, de la France et de l’Allemagne. Attendus également, les chiffres préliminaires de l’inflation française et de la zone euro en juillet.

(Rédigé par Kate Entringer, édité par Jean-Michel Bélot)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.