image

Xi dit à Biden qu’il ne faut “pas jouer avec le feu” avec Taiwan Par Reuters

© Reuters. Joe Biden et Xi Jinping ont eu jeudi un entretien téléphonique lors duquel le président chinois a averti son homologue américain qu’il ne fallait pas “jouer avec le feu” avec Taiwan, dans un contexte d’inquiétudes croissantes à propos de l’île dém

par Steve Holland, Michael Martina et Ryan Woo

WASHINGTON/PEKIN (Reuters) – Joe Biden et Xi Jinping ont eu jeudi un entretien téléphonique lors duquel le président chinois a averti son homologue américain qu’il ne fallait pas “jouer avec le feu” avec Taiwan, dans un contexte d’inquiétudes croissantes à propos de l’île démocratique que Pékin considère comme une province renégate.

Au cours de ce qui constituait le cinquième échange téléphonique entre les deux dirigeants depuis l’arrivée de Joe Biden à la Maison blanche en janvier 2021, Xi Jinping a déclaré que les Etats-Unis devaient respecter le “principe d’une Chine”.

Il a souligné que Pékin était fermement opposé à l’indépendance de Taiwan et aux ingérences menées par des puissances externes, a fait savoir la presse officielle chinoise.

“Ceux qui jouent avec le feu ne peuvent que se brûler”, a dit Xi Jinping à Joe Biden, selon les propos rapportés par la presse officielle chinoise. Pékin “espère que le camp américain peut voir cela avec clarté”, a ajouté le dirigeant chinois.

La Maison blanche a indiqué que Joe Biden a déclaré à Xi Jinping que la politique américaine concernant Taiwan n’avait pas changé et que les Etats-Unis s’opposaient fermement à tout effort nuisant à la paix et la stabilité près du détroit de Taiwan, qui sépare l’île de la Chine continentale.

Les deux dirigeants ont discuté d’un éventail de questions, dont le changement climatique et la sécurité sanitaire, a fait savoir la présidence américaine dans son compte-rendu de l’entretien, lequel a duré plus de deux heures, a-t-elle précisé.

Un haut représentant américain a déclaré à des journalistes que Joe Biden et Xi Jinping ont évoqué la possibilité d’organiser un sommet en face-à-face et ont demandé à leurs équipes de se pencher sur la question.

La Chine a multiplié les avertissements, de plus en plus fermes, à propos de l’éventuelle visite à Taiwan de la présidente de la Chambre américaine des représentants, Nancy Pelosi, cadre du parti démocrate dont est issu Joe Biden.

Une telle visite ne serait pas inédite mais elle mettrait en exergue le soutien de Washington à Taipei, qui dénonce des menaces militaires et économiques croissantes de la part de Pékin.

Des représentants américains avaient indiqué en amont de l’entretien qu’un éventail de sujets seraient abordés, dont l’invasion de l’Ukraine par la Russie, que la Chine n’a pas condamnée. Cet échange devait, selon eux, surtout permettre d’évoquer une nouvelle fois la rivalité économique entre les deux plus grandes puissances mondiales.

“Il s’agit de maintenir les lignes de communication ouvertes avec le président de la Chine, l’une des plus importantes relations bilatérales, pas seulement pour cette région, mais à travers le monde, car elle touche beaucoup” de sujets, a déclaré en amont de l’entretien le porte-parole du conseil national de sécurité de la Maison blanche.

Durant son précédent entretien avec Xi Jinping, en mars dernier, Joe Biden avait prévenu Pékin de “conséquences” en cas de soutien matériel apporté à Moscou pour la guerre en Ukraine. Les éléments dont dispose l’administration américaine indiquent que cette “ligne rouge” n’a pas été franchie.

Le dernier voyage d’un président de la Chambre américaine des représentants à Taiwan remonte à 1997.

La Chine n’exclut pas le recours à la force pour ramener l’île dans son giron.

(Reportage Michael Martina, Trevor Hunnicutt, David Brunnstrom et Jarrett Renshaw à Washington, avec Martin Quin Pollard à Pékin; version française Charlotte Lavin et Jean Terzian, édité par Sophie Louet et Bertrand Boucey)


Source link

0 0 votes
Article Rating

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Reset Password

Avertissement sur les risques :

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu’à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier. Entre 74 et 89% des comptes de clients de détail perdent de l’argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous comprenez comment les CFD fonctionnent et que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Ce site n’est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur.

Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Le site Union-trader.com peut être amené à produire des commentaires d’ordre général, ce qui ne constitue pas des conseils en investissement et ne doit pas être interprété comme tel.

Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. Le site Union-trader.com décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site ont un caractère privé.